Assurance de pret et Pret immobilier

  

lundi 9 avril 2018

Une hausse des prix de l’immobilier depuis le début d’année

Grâce à une période plus favorable, une hausse notable du nombre de projets immobiliers s’enclenche depuis plusieurs années. Parallèlement à cette hausse du nombre de demandes, une augmentation des prix de l’immobilier est perceptible, et ce, principalement dans les grandes villes. Après une très bonne année 2017 au niveau du nombre de transactions immobilières, les professionnels du secteur prévoient une année 2018 dans la continuité de ce bon rythme.

Une tendance à la hausse des prix

Avec l’augmentation de la demande due à une conjoncture favorable, les prix immobiliers ont tendance à augmenter et notamment dans les grandes villes. L’exemple parisien est le plus significatif avec un prix au mètre carré qui vient de dépasser la barre des 9 000 €. Derrière l’envolée parisienne, on retrouve Lyon et Marseille où les prix ont connu une hausse respective de + 0,4 % et + 0,7 % au mois de mars.

Une dynamique inverse au niveau rural

Parallèlement à cette hausse dans les grandes métropoles, on note un recul au niveau rural. L’écart s’accentue entre les deux et permet aux acheteurs de bénéficier d’une conjoncture en leur faveur pour investir. Parmi les grandes villes, une exception se fait au niveau de Bordeaux. Après une hausse des prix très importante ces dernières années, les prix de l’immobilier à Bordeaux connaissent une baisse en ce début d’année.

Des conditions d’emprunt à l’avantage des acheteurs

Dans le même temps, les taux d’emprunt se stabilisent et restent à un niveau en faveur des emprunteurs. Avec des taux compris entre 1,3 % et 1,5 % pour les emprunts sur 20 ans, l’investissement immobilier est aujourd’hui favorisé. Dans la lignée de 2017, le marché immobilier conserve donc un bon niveau de transactions en ce début d’année 2018.
Cette conjoncture favorable est également favorisée par des facilités d’emprunt pour les emprunteurs et une réduction des frais liés à leur investissement. Pour obtenir leur emprunt, les acheteurs ont l’obligation de souscrire à une assurance emprunteurs afin de garantir la banque de leur solvabilité. Avec l’entrée en vigueur de l’amendement Bourquin au début de l’année, l’ensemble des emprunteurs disposent d’un droit à la résiliation annuelle de leur assurance leur permettant ainsi de réaliser des économies importantes sur le coût de leur contrat.

Malgré une hausse des prix en ce début d’année, le marché de l’immobilier conserve une bonne dynamique. N’hésitez pas à profiter de la conjoncture favorable pour réaliser votre investissement immobilier.

Aucun commentaire: